Mes plus plates excuses à tous ceux qui sont passés par ici ces dernières semaines, sans y trouver le moindre morceau de nouveauté.

Mes dernières semaines ayant été pas mal occupées par mes recherches de boulot, et quelques missions de free-lance, mon « pijama » s’est retrouvé quelque peu délaissé.

L’actu publicitaire ne m’a également peut être pas fourni de sujet suffisant marquant pour être traité.

Ceci étant dit, j’éprouve aujourd’hui le besoin de faire un petit coup de projecteur sur une collaboration annonceur/agence particulièrement prolifique ces derniers mois.

Axa + Duval Guillaume =❤

Tout a commencé lors du lancement de la première application iPhone de l’assureur, avec une campagne print qui promettait de « donner vie » à ce media habituellement statique.

Plus récemment, la banque communique sur son prêt rénovation avec un gigantesque QR Code, fait de milliers de pots de peinture.

Enfin, dernièrement, pour promouvoir la sortie d’une nouvelle application iPhone, l’agence continue d’innover avec la première « i-Mercial » qui à l’aide d’un QR code (encore!) permet de prolonger le spot tv et de « rentrer » dans l’histoire.

Ce qui est particulièrement intéressant à noter dans cette collaboration entre Axa et l’agence belge est, l’exigence constante dans l’innovation et l’usage des médias. Ces 3 campagnes s’appuient sur une interactivité évidente entre les différents supports de com’. De plus, elles permettent au consommateur de « s’impliquer » dans son exposition au message publicitaire et donc de sortir d’une posture passive.

Pour finir, ce principe d’« intermédialité » (cher à @pariscomlight😉 ) offre certaines garanties quant aux taux de transformation (par exemple pour les téléchargements d’applications), qu’on ne retrouve certainement pas dans des communications plus classiques.

disclaimer: oui j’ai travaillé chez Duval Guillaume et oui je les AIME!!!